La ville de San, Région de Ségou, Mali

La mosquée de San San est une petite ville touristique est à mi-chemin entre Ségou et Mopti située sur le fleuve Bani.  Outre ses attractions propres, c'est une étape idéale pour aller visiter Djenné (située à 100km) ou pour entrer au pays Dogon.  Elle est également située à proximité du seuil de Talo, un barrage imposant sur le fleuve Bani qui permet de réguler les crues et d'irriguer des milliers d'hectares.

San signifie "une année".  A l'origine, c'est un chasseur, Traoré, qui, venant de Tion (à 39km de San) décida d'y passer une année après avoir découvert le puits sacté de Karantela, le bois sacré de Santoro et la mare sacrée de Sanké.  A sa création, San était un petit village habité par les Koita et les Traoré.  A ceux-ci sont venus s'ajouter les Dembelé, les Santara, les Toumagnon et les Théra.  Le village s'est vite développé à cause de sa position géographique de carrefour.  Le village possédait d'énormes potentialités économiques comme des vastes plaines exploitables, la mare poissoneuse,... Aujourd’hui la ville de San compte 11 quartiers : Lafiabougou, Hamdalaye, Médine, Santoro, Karantela, Kayantona, Farakolo, Dabani, Bagadadji, Missira et Dalan.

San et ses multiples activités :

Danse Traditionnelle Bobo au clair de luneA l’hôtel Teriya vous trouverez des guides qui vous feront visiter les sites touristiques avec des explications simples et claires. Des sites comme la grande mosquée qui date du début de vingtième siècle, le marché, le puits sacré ou la gande plaine iriguée. Les fabricants de bogolan sur place font partie des meilleurs de la sous région. Il y a aussi la danse traditionnelle les danseuses bobodes Bobo au clair de lune.  Depuis San, on peut aisément visiter des villages traditionnels à l'architecture pittoresque et variée comme Parana, Térékougou, Sibougou ou Bélénitien, sur la berge du fleuve.

 Enfin, un évènement à ne pas rater est la fête du Sanke Mo qui est célébrée chaque année au mois de juin.  Cette fête est une pêche traditionelle dans un marigot sacré qui annoncera une bonne pluviométrie.